Bioderma Belgique | Conseils pratiques pour appliquer l'Ă©mollient

Allez au contenu Allez Ă  la navigation

Conseils pratiques pour appliquer l'Ă©mollient

LA BONNE MÉTHODE EN 8 QUESTIONS ET RÉPONSES

L’application d’un produit hydratant (ou émollient) fait partie de la routine quotidienne des parents de nourrissons et enfants atopiques. À première vue, rien de plus simple...

Dans la pratique pourtant, de nombreuses questions se posent concernant ce traitement essentiel, qui n'est pas toujours bien respecté. Afin d'aider les parents à acquérir les bons réflexes et à appliquer l’émollient correctement, le Dr. Magali Bourrel-Bouttaz, dermatologue à l’hôpital de Lyon Sud (France), a développé en collaboration une méthode agréée par l'Association Française de l’Eczéma.

1. À QUOI SERT L’ÉMOLLIENT ?

Il s’agit du fondement même du traitement de la dermatite atopique.

Les personnes qui en souffrent ont la peau sèche, qui est en fait une peau perforée. Les trous rendent la peau perméable comme une éponge. Elle absorbe toutes les particules d’air qui la traversent et déclenchent le système immunitaire - ce qui est à l’origine des démangeaisons.

La seule façon de boucher ces trous est d’appliquer un produit hydratant (aussi appelé émollient) tous les jours. Cette mesure simple est la première étape pour éviter les rechutes.

2. À QUELLE ZONE APPLIQUER L’ÉMOLLIENT ?

Il ne faut absolument pas appliquer l’émollient uniquement sur les zones sèches, mais bien sur tout le corps et le visage chaque jour.

3. COMMENT DÉTERMINER LA BONNE QUANTITÉ D’ÉMOLLIENT À APPLIQUER ?

Suivez la méthode 3-6-9, un moyen simple de retenir la quantité d’émollient nécessaire pour chaque type de patient.

  • 3 coups de pompe pour un bĂ©bĂ© (3 x 2ml)
  • 6 coups de pompe pour un enfant (6 x 2ml)
  • 9 coups de pompe pour un adulte (9 x 2ml)

L’idéal est de répéter l’application deux fois par jour

4. COMMENT APPLIQUER L’ÉMOLLIENT ?

Les bons gestes doivent être adaptés à l’âge du patient. Mais dans tous les cas, évitez de prendre une trop grande quantité d’émollient dans votre main avant de l’appliquer... Trop de crème d’un côté, rien de l'autre : mauvais réflexe !

bebe.png

- Pour un nourrisson, 3 pressions : appliquez la crème par petites touches afin de la répartir de manière uniforme sur le corps, puis massez longtemps. L’hydratation devient un moment de câlins et de relaxation.

enfant.png

- Pour un enfant, 6 pressions : il est nécessaire de transformer l'application de la crème en un jeu : la coccinelle et le zèbre.
Pour les petites zones, la crème joue avec les coccinelles et dessine des points avant de s’étendre. Pour les bras et les jambes, la crème joue au zèbre en dessinant de longues lignes sur toute la longueur avant de masser pour l’étendre.
L’idée est d’impliquer l'enfant, qui doit devenir un acteur de son traitement et devenir autonome le plus rapidement possible.
- Pour un adulte, 9 pressions.

5. QUAND APPLIQUER L’ÉMOLLIENT ?

La bonne fréquence est chaque jour, idéalement deux fois par jour, matin et soir.

Il revient à chacun de créer sa propre routine pour ancrer ses habitudes : dans la chambre ou la salle de bains, sur le lit ou sur la table à langer, en jouant, en chantant, en écoutant de la musique, en récitant une comptine...

6. ÉMOLLIENT ET DERMOCORTICOÏDE : À APPLIQUER ENSEMBLE OU SÉPARÉMENT ?

La plaque d'eczéma est une plaque rouge et/ou qui démange, avec ou sans rougeur et grattage. Ces deux critères doivent encourager les parents à appliquer un dermocorticoïde.

Tout émollient appliqué seul sur une zone rouge ou qui démange peut piquer. Cela ne signifie pas qu’il faille changer d’émollient, mais simplement que la peau a aussi besoin d’un dermocorticoïde.

Cela soulève la question de savoir s’il faut mélanger l’émollient et le dermocorticoïde ou les appliquer séparément. En fait cela n’a pas d’importance tant que le geste est aisé et pratique pour les parents : l’application peut se faire en une fois ou séparément.

Par exemple, il est possible d'appliquer l’émollient au corps entier et au visage et d'ajouter immédiatement le dermocorticoïde sur les zones atteintes d'eczéma. Une fois que la plaque d’eczéma a disparu, il est essentiel de continuer à appliquer l’émollient seul sur la totalité du corps et chaque jour afin d’éviter les éruptions futures.

7. DOUCHE OBLIGATOIRE AVANT L’ÉMOLLIENT ?

douche.png

Il est vrai que l’application d’émollient est souvent plus aisée sur une peau légèrement humide.

La douche elle-mĂŞme est un moment important parce que le produit d’hygiène utilisĂ© doit ĂŞtre choisi avec soin. Il doit ĂŞtre sans savons car le savon enlève les lipides de la peau, ce qui n'est pas compatible avec une peau atopique. Ă€ l’heure actuelle, l'huile lavante est le produit le plus doux.

Si l'eau est très dure, il est prĂ©fĂ©rable de faire prendre un bain ou une douche Ă  l’enfant tous les deux jours seulement. D’un autre cĂ´tĂ©, la crème doit ĂŞtre appliquĂ©e chaque jour, mĂŞme les jours sans douche.

8. COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR APPLIQUER CORRECTEMENT L’ÉMOLLIENT ?

5min.png

Il suffit de 5 minutes pour appliquer l’émollient de manière uniforme sur l’ensemble du corps et le visage. Un rĂ©flexe qui doit devenir aussi naturel que de vous brosser les dents...

Peau atopique : la routine Atoderm

  • 1. Je nettoie

    huile_douche_1l.png

    Atoderm Huile de douche

  • 2. Je nourris

    intensive_baume_500.png

    Atoderm Intensive Baume

  • 3. Je soulage

    3401528546402_0.png

    Atoderm SOS Spray

Articles complémentaires

Les effets du froid sur la peau atopique DĂ©couvrir
Comment faire face aux Ă©ruptions atopiques. implications psychologiques DĂ©couvrir
Le rĂ´le des allergies dans la dermatite atopique DĂ©couvrir